Publicité

INFORMATIONS ET MISES À JOUR


Apprendre l'espagnol

Salut, la deuxième langue à laquelle j'applique la méthode en prime est désormais en ligne. Préparez-vous à apprendre l'espagnol.

30 avril, 2016



Apprendre l'anglais

Bonjour à tous. Voulez-vous parler comme un Américain?

Dans cette nouvelle section, j'applique la méthode à l'anglais, ou plus précisément, au General American.

22 janvier, 2016



Perdre son accent

Salut, je viens tout juste d'ajouter une section montrant comment perdre son accent.

Elle inclut de l'information sur l'articulation des consonnes ainsi que des techniques montrant comment prononcer les voyelles.

17 janvier, 2016

Lieu D'articulation - La Liste Complète (avec Exemples)

Lieu d'articulationComprendre comment produire les sons de langue peut être une tâche difficile.

Mais il se trouve qu'en en sachant sur le Lieu et Mode d'articulation, vous comprendrez bien mieux comment ces sons sont produits.

Heureusement pour vous, j'ai dressé une liste actualisée et détaillée de tous les lieux d'articulation. J'ai même fourni quelques exemples en français et dans d'autres langues lorsqu'il n'y en a pas en français.

Je vous donnerai maintenant quelques informations à propos des divers lieux d'articulation des consonnes dans les langues.

Bilabial

Les bilabiales sont des consonnes produites en utilisant à la fois la lèvre du haut et celle du bas.

Consonnes bilabiales

Lisez ce mot à voix haute et remarquez la façon dont vous utilisez vos lèvres pour prononcer les lettres en caractères gras : piment.

Labio-dental

Les labiodentales sont aussi assez simples; elles sont articulées en utilisant à la fois la lèvre du bas et les dents du haut.

Consonnes labiodentales

Des exemples de ces sons en français sont pratiquement dans tous les mots contenant les lettres F et V. Prononcez le mot faveur et remarquez le lieu d'articulation.

Linguo-labial

Les linguo-labiales sont produites en utilisant à la fois la langue et la lèvre supérieure.

Consonnes linguo-labiales

Il y a très peu de linguo-labiales connues dans les langues et je ne connais pas de langue qui en possède.

Cependant, je peux tout de même vous montrer comment les produire. Essayons de prononcer la linguo-labiale [].

1. Faites comme si vous alliez faire la lettre p. Vous remarquerez que vos deux lèvres sont en contact.

2. Maintenant, remplacez votre lèvre inférieure par le bout de votre langue.

3. Et faites le p de cette façon.

Le résultat devrait être la linguo-labiale [].

Un Truc de Pro : Si vous apprenez une langue qui utilise beaucoup les linguo-labiales, achetez-vous du baume à lèvres (la salive gerce les lèvres).

Dental

Certaines langues ont des consonnes dentales où seulement la langue et les dents sont utilisées.

Consonnes dentales

Le parler parisien n'a pas de telles consonnes mais l'anglais en a deux : [θ] et [ð].

Les mots thumb et this en anglais ont chacun une consonne dentale.

Alvéolaire

Le lieu d'articulation des consonnes alvéolaires est situé près de la crête alvéolaire, qui se trouve entre la portion supérieure de l'arrière des dents du haut et le palais, comme vous pouvez le voir sur cette image :

Consonnes alvéolaires

Prononcez le mot zoo (dont l'alvéolaire est [z]) et vous sentirez que le son proviendra de l'endroit montré sur l'image.

Palato-alvéolaire

Le lieu d'articulation des palato-alvéolaires est situé un peu plus profondément dans la bouche que les alvéolaires :

Consonnes palato-alvéolaires

Au moins deux palato-alvéolaires sont présentes dans le parler parisien et celles-ci sont le [ʃ], présent dans un mot comme chat et le [ʒ], présent dans un mot comme jaune.

Je vous invite à prononcer l'alvéolaire [z] de zoo et, juste après, prononcez la palato-alvéolaire [ʒ] du mot jaune.

Vous devriez sentir la plus grande profondeur du lieu d'articulation de la palato-alvéolaire, comparée à l'alvéolaire.

Rétroflexe

Consonnes rétroflexes

La particularité des consonnes rétroflexes est que la langue se recourbe sur elle-même légèrement lors de la production.

Il n'y en a pas dans le parler parisien.

Imaginez que vous fassiez un T ou un D en plaçant votre langue un peu plus profondément que la normale sur le palais et en la recourbant un tout petit peu sur elle-même. C'est plus ou moins ce qu'est une rétroflexe.

En fait, si vous avez déja entendu Apu dans les Simpson en anglais, vous l'avez sans doute entendu prononcer les rétroflexes [ʈ] et [ɖ].

Mieux :

Voici un court extrait d'Apu provenant de YouTube :

Alvéolo-palatal

C'est ici que ça commence à se corser puisqu'il devient de plus en plus difficile de sentir les endroits dans la bouche qui sont à une telle profondeur et puisqu'il n'y a pas d'alvéolo-palatales dans le parler parisien à ce que je sache.

La meilleure façon de vous montrer ce quelles sont est de vous inviter à prononcer un son qui vous est connu comme le ch dans chat ([ʃ]), et, au lieu de le prononcer de la façon usuelle, déplacez votre langue un peu plus profondément sur le palais, ce qui devrait faire en sorte que vous prononciez l'alvéolo-palatale [ɕ].

Voyez cette image pour le lieu d'articulation :

Consonnes alvéolo-palatales

Une de mes amies suédoises a accepté d'enregister sa voix afin de nous montrer ce qu'est une alvéolo-palatale. La voici qui prononce le mot suédois tjej qui contient la consonne alvéolo-palatale [ɕ], représentée par les lettres tj :

Comme vous pouvez l'entendre, ce son est très similaire au ch du français.

Palatal

Nous aboutissons maintenant à une telle profondeur dans la bouche que les parties comme l'arrière de la langue commencent à être utilisées pour produire les sons.

Les palatales sont produites à cet endroit :

Consonnes palatales

La spirante [j], qui se trouve dans le mot yak, est palatale. Remarquez que c'est la partie arrière de la langue qui entre en contact avec le palais lorsque vous prononcez le Y dans ce mot.

Vélaire

Le parler parisien contient deux vélaires qui sont fréquemment utilisées (représentées par K, G, Q et C) alors il devrait être assez simple d'apprendre ce qu'est le lieu d'articulation de ces consonnes.

Le lieu d'articulation est indiqué ici :

Consonnes vélaires

Lisez à voix haute le mot quiconque, contenant la vélaire [k], pour connaître le lieu d'articulation des vélaires.

Uvulaire

Un peu plus profondément dans la bouche se trouve la luette (le petit truc qui pend du haut dans le fond de la bouche) qui est utilisée pour produire les consonnes uvulaires.

La voici :

Consonnes uvulaires

Il y en a deux dans le parler parisien et celles-ci sont le [ʁ] qu'on retrouve dans roux et le [χ] qu'on retrouve dans le mot lettre.

Pharyngale et Épiglottal

Nous procédons maintenant encore plus loin dans le conduit vocal et nous atteignons un lieu où seulement la racine de la langue atteint, du moins, dans les cas normaux.

Les pharyngales et les épiglottales sont produites dans l'espace délimité en rouge :

Consonnes pharyngales et épiglottales

Je ne suis pas encore familiarisé avec des langues qui possèdent des consonnes pharyngales ou épiglottales, mais il semble que certaines langues de la famille afro-asiatique les ont, tels que des dialectes de l'arabe.

Ces consonnes sont produites avec soit le pharynx, soit l'épiglotte (dépendamment de la consonne), qui se trouvent littéralement dans la gorge.

Glottal

La glotte est encore plus profonde que le pharynx et l'épiglotte dans la gorge. Vous pouvez voir où les consonnes glottales sont produites ici :

Consonnes glottales

La glotte, comme il vient d'être mentionné, est utilisée afin de produire le h en anglais : [h].

Si vous en êtes capable, prononcez correctement le mot hi en anglais et remarquez la profondeur à laquelle ce son est produit.

Les autres sons glottaux trouvés dans d'autres langues viennent aussi ce cet endroit.

Nous passerons maintenant à L'intonation.