Publicité

INFORMATIONS ET MISES À JOUR


Apprendre l'espagnol

Salut, la deuxième langue à laquelle j'applique la méthode en prime est désormais en ligne. Préparez-vous à apprendre l'espagnol.

30 avril, 2016



Apprendre l'anglais

Bonjour à tous. Voulez-vous parler comme un Américain?

Dans cette nouvelle section, j'applique la méthode à l'anglais, ou plus précisément, au General American.

22 janvier, 2016



Perdre son accent

Salut, je viens tout juste d'ajouter une section montrant comment perdre son accent.

Elle inclut de l'information sur l'articulation des consonnes ainsi que des techniques montrant comment prononcer les voyelles.

17 janvier, 2016

Comment Apprendre l'Espagnol

Comment apprendre l'espagnol

Appliquer la Méthode

Voulez-vous apprendre l'espagnol? Si tel est le cas, ce qui suit vous intéressera surement.

Sur cette page, j'emploierai la méthode enseignée sur ce site web et je l'appliquerai à l'espagnol afin de vous donner une idée de la façon dont elle peut être utilisée. Ainsi, vous devriez être en mesure d'apprendre l'espagnol.

Je serai aussi capable de vous enseigner un peu la langue puisqu'il se trouve que je connais certaines notions de l'espagnol. Cependant, si vous ne saviez rien au sujet de cette langue, vous pourriez tout de même obtenir la plupart des informations que j'ai présentées en faisant un peu de recherche.

Voici comme nous procéderons:

Être motivé

Premièrement, je vous donnerai des raisons pratiques pour lesquelles vous devriez apprendre l'espagnol. Cela devrait renforcer votre décision d'apprendre la langue.

Quelle variété apprendre

Deuxièmement, je discuterai brièvement les diverses variétés d'espagnol et je vous inviterai à vous concentrer sur une variété spécifique pour diminuer le temps d'apprentissage. Notez que vous pouvez choisir la variété qui vous plaît et que cette page n'a pour but que de servir de guide portant sur la façon dont on peut appliquer la méthode.

La prononciation

Troisièmement, je vous expliquerai quelques aspects clés de la prononciation de cette variété d'espagnol. J'essaierai de faire ressortir les difficultés principales des voyelles et des consonnes et même de vous enseigner comment prononcer certaines d'entre elles. L'objectif est de mettre en lumière le genre de chose à laquelle vous devriez prêter attention lors de l'apprentissage de l'espagnol.

Les ressources pour l'apprendre

Après cela, je vous dirai comment trouver les locuteurs natifs de l'espagnol avec qui pratiquer, ou, plus précisément, quels locuteurs natifs seront plus susceptibles de vous donner les résultats que vous désirez.

Le niveau de difficulté

Ensuite, je discuterai le niveau de difficulté de l'espagnol. Certaines des règles de grammaire qui pourraient vous poser problème seront expliquées. J'ai choisi ces règles arbitrairement, mais, de nouveau, puisque la difficulté d'une langue est relative, je vous invite à faire votre propre recherche sur ce avec quoi les locuteurs natifs du français (ou de votre langue maternelle si ce n'est pas le français) pourraient éprouver des difficultés en espagnol.

L'apprendre par immersion

Finalement, je parlerai de la façon dont vous pouvez utiliser les outils présentés dans la section « Créer un environnement d'immersion linguistique » pour apprendre l'espagnol efficacement.

Motivez-vous à apprendre l'espagnol

L'espagnol est une langue qui est très utile de connaître.

Il n'atteint pas le niveau de l'anglais internationalement, mais si vous comptez passer du temps dans des parties hispanophones de l'Amérique latine, il vaut mieux être capable de parler espagnol.

Sauf si vous avez l'intention de rester dans votre station touristique et de ne pas vous aventurer très loin, vous constaterez que, parfois, l'anglais (et encore plus le français) ne vous mènera pas très loin.

Et il va sans dire que si vous avez l'intention de vivre dans une région hispanophone de l'Amérique latine, de savoir parler espagnol est indispensable.

Certains travaux à l'extérieur des pays hispanophones peuvent aussi nécessiter la connaissance de l'espagnol vu l'importante quantité de locuteurs de cette langue dans le monde.

Quel espagnol apprendre?

Carte de pays où une quantité significative de gens parlent espagnol

(Pays où une quantité significative de gens parlent espagnol)

Voici les catégories principales de l'espagnol:

  • Espagnol péninsulaire
  • Espagnol d'Amérique

L'espagnol péninsulaire est un groupe de variétés d'espagnol parlées dans la péninsule Ibérique de l'Espagne.

L'espagnol d'Amérique, d'autre part, est un groupe qui comprend toutes les variétés l'espagnol parlées dans l'ensemble de l'Amérique latine.

L'espagnol d'Amérique peut être subdivisé davantage: l'espagnol mexicain, l'espagnol cubain, l'espagnol colombien, l'espagnol rioplatense et ainsi de suite.

Je suppose qu'il puisse y avoir de petites catégories autres que les deux mentionnées ci-haut. La variété comportant le plus de locuteurs et qui appartient à une de ces petites catégories est l'espagnol équato-guinéen, parlé en Guinée équatoriale.

L'espagnol latino-américain

La variété d'espagnol dont je vous apprendrai comment apprendre est l'espagnol latino-américain.

Bien que chaque région de l'Amérique latine possède sa propre variété d'espagnol, l'espagnol latino-américain peut être considéré comme la langue standard en Amérique latine tout comme le castillan standard peut être considéré comme la langue standard dans la péninsule Ibérique de l'Espagne.

L'espagnol latino-américain est la variété qui est utilisée dans la plupart des séries télévisées des principales chaînes internationales comme « The History Channel Latin America », « Discovery Channel Latin America » et « CNN en Español ».

Ces chaînes de télévision diffusent des séries télévisées dans toute l'Amérique latine, ce qui rend les Latino-américains familiarisés avec cette variété d'espagnol.

Alors, de connaître cette variété vous permettra de vous relier plus facilement avec toute l'Amérique latine.

Prononcer l'espagnol latino-américain avec la phonétique

Dans cette section, je vous apprendrai certains des points principaux qui vous aideront à parler comme un locuteur de l'Amérique latine.

Si vous voulez préserver votre accent, alors vous n'avez pas besoin de lire ceci et vous pouvez passer à la section Ressources immédiatement.

Avant de débuter, il est mieux d'être familiarisé avec les concepts de base de l'alphabet phonétique international.

Dans le cas où vous ne l'êtes pas, vous avez la chance de le faire ici.

Les voyelles

Les voyelles de l'espagnol latino-américain ne devraient pas constituer trop de difficultés pour la plupart d'entre vous. Cela est d'autant plus vrai si vous êtes francophone.

L'espagnol latino-américain comprend quelques diphtongues. En voici quelques exemples:


hoy [ˈo̞i]

Europa [e̞uˈɾo̞pa]


E et O

Ce que vous devez savoir c'est que le E en espagnol latino-américain est un peu différent de ce à quoi vous pourriez vous attendre.

Dans les transcriptions phonétiques plus précises, il s'écrit [], qui se trouve entre [e] et [ɛ] dans le triangle vocalique.

Vous pouvez l'entendre dans ce mot:


empezar [ẽ̞m.p.ˈsaɾ]


Dans la section « Prononcer avec la phonétique », il y a une technique que vous pouvez utiliser pour d'apprendre comment prononcer le son []. Afin d'utiliser cette technique, cependant, vous devez considérer que la voyelle [] est sensiblement plus ouverte que [e] et un peu plus fermée que [ɛ].

Le O en espagnol latino-américain présente le même genre de différence. Il s'écrit [] dans les transcriptions phonétiques. Dans le triangle vocalique, ce O est situé entre [o] et[ɔ]. Vous pouvez également utiliser la technique qui a été mentionnée précédemment afin d'apprendre comment le prononcer.

Nasalisation

Une chose que peut-être vous ne remarqueriez pas lors de l'apprentissage de l'espagnol latino-américain sont les voyelles nasales (en fait, le premier [] est nasalisé dans l'exemple précédent). Dans l'API, un [˜] est placé au-dessus de la voyelle qui est nasalisée.

Les voyelles nasales ne sont pas indiquées comme telles en espagnol écrit, mais à chaque fois qu'une voyelle précède une consonne nasale telle que M, N ou Ñ à l'intérieur d'une syllabe, la voyelle est nasalisée.

Voici deux exemples de voyelles nasalisées ainsi qu'un contre-exemple, respectivement, à titre de comparaison (prenez note que les syllabes sont séparées par un point dans ces exemples):


Cancún [kŋ.ˈkn]

pintura [pn.ˈtu.ra]

pino [ˈpi.no̞]


Comme vous pouvez le voir et l'entendre, le i de pino n'est pas nasalisé même s'il est précédé de la voyelle nasale [n]. Ceci est dû au fait que le i et le n ne sont pas dans la même syllabe.

Finalement, contrairement au français, l'espagnol latino-américain ne possède pas réellement de voyelles longues.

Dans le triangle vocalique ci-dessous sont affichées les voyelles qui sont présentes en espagnol latino-américain (les voyelles nasalisées ne sont pas incluses).

Vous pouvez vérifier comment ces voyelles correspondent avec les voyelles du français:

Figure 4. Triangle vocalique de l'espagnol latino-américain

Triangle vocalique de l'espagnol latino-américain

Les consonnes

Les consonnes en espagnol latino-américain sont généralement plus difficiles à maîtriser que les voyelles.

Il comporte plusieurs consonnes différentes et il y en a certaines qui ne se retrouvent pas en français.

Donc, il est probable qu'il y en a qui vous soient méconnues. Je parlerai des consonnes principales qui ne se retrouvent pas dans le français de France.

R de l'espagnol

Le R en espagnol latino-américain peut être prononcé de deux façons différentes.

Le premier R est court et est produit grâce à une brève explosion à la crête alvéolaire.

Le premier mot de cet exemple montre ce R en position final de syllabe tandis que le deuxième le montre en position initiale de syllabe.


por [ˈpo̞ɾ]

caro [ˈkaɾ]


Le second R est représenté par [r]. L'air continue de circuler lors de la production de ce R, contrairement à [ɾ]. On l'appelle souvent le R roulé.

Il se trouve presque uniquement en début de syllabe.

Le R roulé a essentiellement le même point d'articulation que l'autre R, mais au lieu d'une brève explosion, afin de le produire, on doit maintenir le débit d'air et produire une série continuelle d'explosions.

En voici deux exemples:


rojo [ˈro̞xo̞]

carro [ˈkar]


Les nasales et l'assimilation

Maintenant, nous discuterons des consonnes nasales.

Lorsque M, N et Ñ sont en position initiale de syllabe, ils sont prononcés [m], [n] et [ɲ], respectivement.

Cependant, ils sont prononcés différemment lorsqu'ils sont suivis d'une autre consonne; la consonne nasale assimile la caractéristique de la consonne qu'elle précède.

Par exemple, lorsqu'un N précède un G, un G étant un son produit avec le voile du palais et la langue, le N est donc aussi prononcé avec le voile du palais. Le son qui en résulte est [ŋ] comme dans parking.

Autre exemple, lorsqu'un N précède un F, le F étant produit par l'utilisation de la lèvre inférieure et des dents, le N est alors aussi prononcé avec la lèvre inférieure et les dents. Le résultat est [ɱ], qui est presque comme le M du français, mais il faut utiliser les dents supérieures au lieu de la lèvre supérieure pour le produire.

Vous pouvez observer le phénomène ici:


Angola [ŋˈgo̞la]

confitería [kõ̞ɱˌfit̪e̞ˈɾia]


Il y a d'autres consonnes devant lesquelles le N est produit différemment, telles que V, Y et J, alors soyez attentif à celles-ci lors de l'apprentissage.

V et B

Nous parlerons maintenant du V et du B en espagnol latino-américain. Lorsqu'un V ou un B se trouve en position initiale de syllabe, il se prononce parfois [b] comme dans boue.

Dans certains mots, toutefois, au lieu d'être prononcé [b], il est prononcé [β˕], qui est un son que l'on peut décrire en tant qu'intermédiaire entre [b] et [v].

Aussi, comme vous pouvez le constater, [β˕] est accompagné du signe diacritique d'abaissement [˕], ce qui signifie que [β˕] est une spirante.

Rappelez-vous, si vous avez lu la section « Perdre son accent », très peu de friction se cré lors de la production des spirantes puisque l'air circule doucement au travers de l'appareil phonatoire.

Voici comment vous pouvez produire le son [β˕]:

Commencez par produire un [v] (comme dans voir) continuel et pendant que vous le faites, remarquez que vos dents du haut touchent votre lèvre inférieure.

Lentement, substituez vos dents du haut par votre lèvre supérieure tout en maintenant le débit d'air pour produire le « [v] ». Vos deux lèvres devraient maintenant être en quasi-contact l'une avec l'autre et vous devriez produire le son [β˕].

Voici quelques exemples de ce son:


estaba [e̞sˈtaβ˕a]

vivir [biˈβ˕]


Notez que le son [v] est présent dans le parler de certains locuteurs de l'espagnol latino-américain; la lettre F peut être prononcée [v], précédant une consonne voisée (une consonne où les cordes vocales sont utilisées).

Comme je l'ai mentionné au commencement, je n'allais pas parler de toutes les consonnes de l'espagnol latino-américain.

Ci-dessous se trouve un tableau comprenant une liste assez complète des consonnes de l'espagnol latino-américain.

Trouvez les consonnes avec lesquelles vous n'êtes pas familiarisé et notez le mode et le lieu d'articulation de chacune d'elles. Ensuite, je vous invite à visiter la page sur la phonétique et à aller voir les modes et lieux d'articulation concernés afin d'avoir une idée de la manière dont ces consonnes se prononcent.

Figure 5. Tableau des consonnes de l'espagnol latino-américain

Tableau des consonnes de l'espagnol latino-américain
Cliquez ici pour agrandir l'image

Tons

Afin de vous familiariser avec les tons, je vous invite à l'écouter des séries télévisées où l'espagnol latino-américain est parlé.

Vous pourriez commencer à écouter ces séries télévisées sur History Channel Latin America, Discovery Channel Latin America et CNN en Español pour vous exposer aux tons (et à la langue en entier, en fait). Puis, vous pourriez essayer d'imiter ces tons lorsque vous pratiquez l'espagnol avec quelqu'un.

Ressources disponibles pour apprendre l'espagnol latino-américain

Il y a beaucoup de locuteurs de l'espagnol sur les sites d'échange linguistique, sur les sites de rencontre et dans les jeux. Toutefois, tenez compte de la variété d'espagnol qu'ils parlent.

La plupart d'entre eux parleront probablement leur variété régionale d'espagnol. Il se peut qu'ils essaient de parler de façon un peu plus « standard » afin que vous les compreniez plus facilement.

Dans tous les cas, demandez leur d'essayer de parler au mieux de leur capacité la langue standard parlée dans les séries télévisées des chaînes que j'ai mentionnées antérieurement comme le History Channel et le Discovery Channel.

S'ils ne le font pas ou n'en sont pas capables, ce n'est pas une si mauvaise chose; vous pouvez tout de même pratiquer efficacement avec eux.

D'ailleurs, il peut être bon de s'exposer à de nombreuses variétés d'espagnol parlées dans les Amériques puisque si vous planifiez interagir avec eux dans l'avenir, vous voudriez peut-être être en mesure de comprendre les variétés régionales.

Sites web de rencontre

Lorsque vous vous inscrivez à un site de rencontre, normalement, on vous demande votre ville actuelle. À mon avis, il vaut mieux sélectionner une grande ville de l'Amérique latine (p. ex. México, Panama (ville), Medellín, Lima et Santiago du Chili) afin d'augmenter vos chances de parler avec des gens qui n'ont pas de fort accent.

Aussi, j'éviterais les sites web de moindre envergure tels que datelatinamerica.com, LatamDate.com et Amor.com puisqu'il y a relativement peu d'utilisateurs qui les fréquentent et plusieurs d'entre eux ne sont pas gratuits.

Je m'en tiendrais aux sites plus grands et plus internationaux tels que PlentyOfFish et OkCupid.

Sur PlentyOfFish, lorsque vous choisissez votre ville, il se peut qu'on vous demande un code postal.

Chaque pays de l'Amérique latine possède son propre système de codes postaux.

J'ai fait une tentative sur PlentyOfFish; j'ai réussi à choisir Bogotá, Colombia en inscrivant 110111 comme code postal.

Sur OkCupid, il est possible qu'on vous demande votre état, province ou département, alors assurez-vous de le connaître lorsque vous sélectionnez votre ville. Le département de Bogotá se nomme Bogotá, Distrito Capital.

Le niveau de difficulté de l'espagnol latino-américain

Langues apparentées

L'espagnol est une langue ibéro-romane ce qui en fait une langue très apparentée au catalan, au portugais et au galicien.

Si vous parlez au moins une de ces langues, vous aurez beaucoup plus de facilité à apprendre l'espagnol.

L'espagnol est également une langue italique. Le français, l'italien et le roumain le sont aussi. Donc, si vous parlez une de ces langues, vous aurez un avantage dans l'apprentissage de l'espagnol que les locuteurs de langues non italiques n'auront pas.

Par ailleurs, si vous parlez une langue appartenant à la famille indo-européenne, ça devrait diminuer le temps d'apprentissage puisque l'espagnol appartient aussi à cette famille de langues.

Complexité et caractéristiques de l'espagnol latino-américain

L'espagnol latino-américain est modérément complexe morphologiquement; il a un système de conjugaison selon lequel le verbe a une forme différente dépendamment de la personne, du mode et du temps.

Il y a une chose qui se fait en espagnol et qui est impensable en français; c'est de systématiquement omettre le sujet du verbe si c'est un pronom personnel (yo//él/ella/nosotros/nosotras, etc.).

Cela peut être fait puisque la conjugaison du verbe (à l'oral) est suffisamment riche en espagnol et la forme du verbe seule est suffisante pour déterminer la personne que le verbe a comme sujet.

Alors, on peut dire Aprendió español tout comme on peut dire Él aprendió español. Les deux phrases signifient la même chose s'il est entendu que nous parlons à propos d'un homme: 'Il a appris l'espagnol'.

De plus, la plupart des noms ne sont pas affectés par des cas grammaticaux en espagnol, donc l'ordre des mots est important. Outre la conjugaison, l'espagnol comporte aussi le genre, deux verbes « être » (ser et estar) et l'accent lexical.

Conjugaison

La conjugaison en espagnol est assez complexe, alors je ne vais que présenter certains de ses aspects principaux. Voici les terminaisons des verbes réguliers:


Terminaisons du singulier du présent de l'indicatif

1ière personne: -o

2ième personne: -s (précédé par e ou a)

3ième personne: -e ou -a

Terminaisons du pluriel du présent de l'indicatif

1ière personne: -mos (précédé par e, a ou i)

2ième personne: -s (précédé par éi, ái ou í)

3ième personne: -n (précédé par e, a ou i)


Voici à quoi ressemble un verbe conjugué au présent de l'indicatif (en omettant le pronom personnel):


comer 'manger':

como 'je mange'

comes 'tu manges'

come 'il/elle mange'

comemos 'nous mangeons'

coméis 'vous mangez'

comen 'ils mangent'


Le même principe s'applique au reste de la conjugaison; il vaut mieux être familiarisé avec les terminaisons verbales sinon vous aurez des difficultés à communiquer.

Afin d'apprendre ces terminaisons verbales par vous-même, je vous suggère de ne pas les mémoriser. Plutôt, lorsque vous pratiquez, tentez de leur accorder une attention particulière.

Peut-être remarquerez-vous que les verbes qui ont la même terminaison à l'infinitif ont également tendance à avoir les mêmes terminaisons dans leur conjugaison. Il se peut aussi que vous trouviez des exceptions à cela alors soyez vigilant.

Subjonctif

Comme le français, l'espagnol utilise le subjonctif. Cependant, son fonctionnement est différent.

Les verbes au mode subjonctif ont une conjugaison particulière qu'il faut apprendre.

Encore une fois, conjuguons le verbe comer, mais au lieu de le faire au présent de l'indicatif, conjuguons-le au présent du subjonctif:


comer 'manger':

coma (1ière pers. sing.)

comas (2ième pers. sing.)

coma (3ième pers. sing.)

comamos (1ière pers. plur.)

comáis (2ième pers. plur.)

coman (3ième pers. plur.)


Ensuite vient la question suivante:

« À quel moment utilisons-nous le subjonctif? »

En espagnol, le subjonctif est utilisé lorsqu'on exprime quelque chose qui n'est pas certain.

Il s'emploie lorsqu'on exprime une opinion (contrairement à un fait), lorsqu'on espère quelque chose ou lorsqu'on recommande quelque chose à quelqu'un.

Il y a, bien entendu, d'autres circonstances dans lesquelles le subjonctif est utilisé.

Alors, lorsque vous pratiquez l'espagnol avec des locuteurs natifs, essayez de remarquer à quel moment ils utilisent ces terminaisons spéciales indiquant le subjonctif et notez mentalement dans quelle circonstance il a été utilisé.

Le genre grammatical

Tout comme en français, l'espagnol possède le genre grammatical. Il fonctionne de manière très similaire au français.

Chaque nom en espagnol est l'une des deux choses suivantes; masculin ou féminin. Ceci est également valable pour les pronoms personnels et les noms des gens.

Généralement, les adjectifs masculins se terminent par o tandis que a est la terminaison du féminin.

Vous pouvez constater cela dans les deux phrases suivantes où sombrero est un nom masculin et tequila est féminin:


El sombrero blanco 'Le chapeau blanc'

La tequila blanca 'La tequila blanche'


Ser et Estar

Pour moi, ceci est la chose la plus difficile à maîtriser en espagnol.

Ser et Estar signifient tous deux 'être', mais on se pose toujours cette question:

« Lequel des deux on utilise? ».

Afin de répondre plus facilement à cette question, on peut énoncer une règle générale qui nous indiquera à quel moment utiliser ser et à quel moment utiliser estar:

En général, lorsqu'on parle de quelque chose qui est en grande partie permanent, on utilise ser et lorsqu'on parle de quelque chose qui est un état temporaire, on utilise estar.

Voici un exemple:


Hoy estoy feliz. 'Aujourd'hui je suis heureux'


Ici, le verbe estar (dans sa forme conjuguée estoy) est employé puisque feliz (qui signifie 'heureux') est un état d'esprit qui est temporaire dans ce cas.


Soy de baja estatura. 'Je suis petit'


Dans ce cas, le verbe ser (dans sa forme conjuguée soy) est employé. Je suis petit, et malheureusement pour moi, ça ne changera pas.

Veuillez noter que vous pourriez également dire Soy feliz, qui rendrait le sens du mot feliz plus permanent; ça signifierait que vous êtes une personne heureuse.

Ceci étant la règle générale, vous devez quand même être prudent.

Il existe des exceptions où l'utilisation de ser et estar peut donner lieu, non pas à une différence entre quelque chose de temporaire et de permanent, mais à une différence sémantique.

Ci-dessous se trouve un exemple. Dans la première phrase, le verbe ser (dans sa forme conjuguée es) est employé et dans la deuxième, le verbe estar (dans sa forme conjuguée está) est utilisé.


Este aguacate es verde.

Cela veut dire que l'avocat (fruit) est de couleur verte.


Este aguacate está verde.

Dans ce cas, cette phrase veut normalement dire que l'avocat (fruit) est mûr.


L'accent lexical

En espagnol latino-américain, l'accent lexical est très important.

Entre autres, c'est une caractéristique qui permet à un locuteur d'indiquer le temps auquel il/elle parle.

L'observation générale suivante est particulièrement utile pour ceux qui apprennent l'espagnol:

Lorsque l'accent lexical est sur la dernière syllabe d'un verbe, vous pouvez être presque certain que le verbe est au passé.

Prenons le verbe mirar 'regarder', par exemple:


miro 'Je regarde'
[ˈmiɾo̞]

miró 'Il a regardé'
[miˈɾo̞]


Comme vous pouvez l'entendre, l'accent lexical de la première personne du singulier du présent de l'indicatif miro 'Je regarde' est sur la première syllabe, tandis que l'accent lexical de la troisième personne du singulier du passé miró 'Il/Elle a regardé' se trouve sur la dernière syllabe.

Il va sans dire que si vous ne mettez pas l'accent sur la syllabe appropriée, vous pourriez dire quelque chose qui a un sens entièrement différent du sens voulu.

Apprenez l'espagnol latino-américain en vous immergeant

Heureusement pour nous, Google Traduction comprend l'espagnol et l'audio en espagnol latino-américain est disponible. En revanche, il sonne plutôt robotique, à mon avis.

Assurez-vous d'utiliser une adresse web qui est située dans les Amériques comme translate.google.com, translate.google.ca ou translate.google.com.mx afin d'accéder à l'audio latino-américain.

Si vous utilisez les sites web européens tels que translate.google.co.uk, translate.google.fr ou translate.google.es, l'audio sera en espagnol européen.

Vous devriez aussi être en mesure de changer la langue de votre système d'exploitation.

Si vous avez Windows 7, je sais que cela peut être fait à partir du panneau de configuration, quoique vous devez télécharger un pack linguistique. Vous pouvez obtenir plus d'infos sur cela ici.

Sur Mac OS X, vous pouvez également changer la langue d’affichage. Cependant, il n'y a pas de langue nommée « Espagnol latino-américain »; il n'y a que « Espagnol ». D'après ce que je comprends, toutefois, c'est un espagnol international, alors il suffira à satisfaire nos besoins.

En ce qui concerne les films avec sous-titres, ils sont souvent disponibles en espagnol.

D'ailleurs, l'espagnol est une langue dans laquelle les films sont réputés pour être doublés, alors vous pourriez même essayer de regarder un film avec l'audio en espagnol, s'il est disponible pour ce film.

Toutefois, assurez-vous de choisir une version du film qui provient des Amériques et même dans ce cas, des accents régionaux pourraient être utilisés, selon les personnages du film et selon le film lui-même.

Conclusion

En guise de conclusion, l'espagnol latino-américain n'est pas tellement facile à apprendre sauf si vous parlez une langue qui est très apparentée à lui (tel que le portugais), comme il a été mentionné dans la section « Langues apparentées » de cette page.

Si votre langue maternelle est le français, ou elle est apparentée à l'espagnol dans la même mesure que l'est le français, je peux vous dire par expérience que la base de l'espagnol est assez facile à apprendre, bien qu'il y ait des complexités comme le subjonctif et les verbes estar et ser qui sont difficiles à intégrer solidement dans l'esprit.

Comme toutes mes autres pages, cette page sera actualisée afin de corriger ce qui n'est pas complètement exact ainsi que pour faire des ajouts.

N'hésitez pas à revenir ici de temps à autre pour obtenir du contenu plus actualisé.

Bon courage!